Ce fameux mois de novembre!

escargot-sur-des-lames-d-automne-6741742Bonjour,

Peut-être que comme moi, vous êtes sensible aux changements de saisons… En ce mois de novembre, nous sommes nombreux à plonger dans des états plus vulnérables où l’on sent notre flamme intérieur diminuer fortement … moins de feu, les batteries facilement à plat, sensation de grisaille et de vide intérieur, inconforts émotionnels…

La tension entre le besoin profond de ralentir et les exigences du quotidien augmente. Le décalage entre le rythme biologique et la pression de la société se fait d’autant plus sentir.

Il est important de se rappeler que c’est le mois, par excellence, où toutes les énergies nous amènent à descendre en nous-même.

Cela peut être éprouvant, confrontant…

Là, seul celui qui sait écouter attentivement, fait l’expérience du silence… et peut aussi le supporter.

Quelle est notre attitude face à nos pensées qui nous assaillent en permanence? Quel est notre rapport à nos émotions…

Quel est notre rapport au vide? Est ce qu’on l’évite, on le juge, on y résiste…?

Comment faire pour faire de la place pour ce vide et son enseignement?

Cet espace intérieur nous invite à s’abandonner, lâcher prise… Etre dans le « je ne sais pas »… car c’est à partir de cet espace que l’on peut toucher/goûter à la nourriture, à l’enseignement de la Vie. Et alors, dans ce silence, le pétillement de l’âme re-jaillit.

Comme le gland qui tombe de son arbre. Lorsqu’il est prêt pour se laisser tomber dans le vide, il lâche et finit par toucher le sol. Et alors, il retrouve le support de la terre qui va lui permettre de se « relever » et « grandir ».

Pour s’ouvrir à ce que la vie nous pousse à apprendre dans cette période, je me permet de rappeler qu’il est important de prendre des moments de pose (toujours bon de le réentendre). S’arrêter, observer, sentir, écouter. Tout simplement. Même 5 minutes par jours c’est déjà super. (C’est ce que certains appelle la pratique de la méditation).

Respirer. Sentir son corps vivant dans la respiration. Respirer dans ce qui est. Prendre soin de son corps.

Arrêter de se prendre la tête et trouver le chemin du regard du cœur, qui à chaque instant, peut trouver ce recul qui permet de voir la vie qui s’exprime en chaque chose, sans jugement aucun.

Prendre bien soin de soi et, en douceur, s’octroyer le plus souvent possible des petits moments de bonheur/plaisir.

Et surtout ne pas rentrer dans une logique de dévalorisation de soi!

Remercier le plus que vous pouvez, tous les petits cadeaux de chaque journée!

Attitude de gratitude.

Puisse cette période nous guider davantage sur le chemin de l’âme.

Merci pour cette expérience divine!

Je vous embrasse chaleureusement!

Muriel

2 réflexions au sujet de « Ce fameux mois de novembre! »

  1. LAMISSE Rachel

    Merci Muriel pour ce texte, beau car sincère.
    Tu oses y inscrire ta vulnérabilité dans laquelle j’ose m’y retrouver ! 🙂
    Merci pour ce partage de coeur et d’âme.
    Rachel

    Répondre
    1. transparence Auteur de l’article

      Se reconnaître dans l’autre >> re-naître- avec, créer du lien, se soutenir dans cette aventure humaine, ça rend parfois l’aventure plus légère…
      Merci de croiser ma route!
      Ça m’a fait plaisir de te lire 🙂
      Je t’embrasse,

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *