Archives pour la catégorie L’amour de soi sans compromis ou comment vivre les cycles de replis sur soi dans le couple

L’amour de soi sans compromis ou comment vivre les cycles de replis sur soi dans le couple.

« L’amour de soi sans compromis ou comment vivre les cycles de replis sur soi dans le couple. »

A chaque fois que suis dans mon cycle pré-« lunaire », je sens tout mon Être se retirer dans mon intériorité. L’envie de solitude devient un réel besoin.
Dans un premier temps, avant d’être réellement dans l’accueil et le respect de ce mouvement intérieur, l’autre, le monde est alors ressenti comme une invasion. Une sensation de dégoût même peut m’envahir si je continue à être là pour mon entourage dans une mesure qui dépasse l’essentiel.
Tous les rôles auxquels je m’identifie (mère, compagne, thérapeute…) me sautent à la figure et semblent superflus.
La force est là, plus que jamais, pour lâcher celle, en moi, qui « porte », celle qui « prend soin des autres », … pour vraiment descendre dans cet espace intime intérieur.
Oser simplement récupérer toute l’énergie que je donne habituellement à l’extérieur pour l’amener vers mon centre et m’asseoir dans mon temple intérieur, dans cette écoute profonde, connectée.

images

Mais comment vivre pleinement cette phase périodique de façon sereine dans le couple?
Dans cette phase « pré-menstruelle », mon besoin d’espace, mon besoin parfois de dormir seule, mon besoin d’être respectée dans ma « non-libido »… sont des vécus où je sens qu’il y a de moins en moins la place pour faire des compromis avec moi-même.
Donc plus je m’accueille et me respecte dans ma vérité, plus je fais confiance à mon ressenti, plus je peux simplement communiquer à mon partenaire mes besoins en restant dans un lien à cœur ouvert.

Je m’ancre alors dans cette confiance que c’est seulement en restant dans le respect total de ma vérité intérieure, en faisant confiance dans mon ressenti corporel et émotionnel, que nous allons doucement pouvoir nous ouvrir à une dimension encore plus riche de notre intimité partagée.

Cela n’empêche pas que mon partenaire puisse réagir, sentir de la frustration, de la colère… Tant mieux!
C’est une excellente occasion de venir accueillir en moi la peur de ne plus être aimée, la peur d’être abandonnée, ou autres aspects de ma personnalité qui demeurent encore dans une vision séparée et limitée de la réalité.
Et jour après jour je chemine pour être toujours un peu plus créatrice de ma réalité. Une réalité où je me sens de plus en plus entière, vivante et libre. Libre d’aimer parce que je n’attend plus de l’extérieur qu’il prenne soin de mon petit moi blessé.
Je m’ancre dans mon essence. Mmmmm, c’est bon de rayonner et partager ça dans ce monde 🙂
Bon chemin à tous!